Ralph Kundig

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ralph Kundig

Message  Marie-Danielle le Mar 9 Sep 2008 - 2:16

Comme quelqu'un le soulignait dans un post , les excellents pianistes sont nombreux. Grâce à internet, on peut les connaître encore plus facilement. Mon sens critique par rapport à la qualité d'interprète n'est pas encore très développé puisque c'est en prenant des cours de piano et surtout grâce à la méthode utilisée que je m'approche doucement de la musique classique. Et c'est en allant sur différents sites que mon oreille se forme et que je commence à avoir des attirances pour un interprète plutôt qu'un autre. Aussitôt que j'ai entendu Ralph Kundig, j'ai été subjuguée. Sa passion : Chopin. J'aime sa façon de jouer ; il a une expression très personnelle qui me touche. Pour l'écouter , voici l'adresse :

http://www.ralphkundig.com/piano_auditorium.html

Il est aussi intéressant de lire sa biographie :

Le parcours de Ralph, atypique en apparence, a suivi une progression cohérente, à l’écoute d’impulsions le faisant pénétrer dans l’univers musical et dans la vie d’une manière très personnelle.

Enfant, il s’amuse à improviser sur le piano de famille en cherchant des harmonies sur le clavier. A trop chercher, on l’amènera chez une professeur de piano qui n'hésitera pas à lui infliger la Méthode Rose, sort commun à beaucoup d’enfants... Première mauvaise expérience. Elève pas assez scolaire.

Ralph abandonne momentanément le piano pour y revenir à vingt-trois ans lorsque qu’un pianiste de concert, William Naboré, l'ayant entendu improviser, le trouve doué et propose de lui donner des leçons. Le père de Ralph souhaite que ces leçons aboutissent à quelque chose et prennent placent dans un plan de carrière: préparer le concours pour entrer au conservatoire. Malheureusement, à l’époque ce nouveau professeur ne vibre pas aux harmonies chopiniennes, trop entendues et pas assez originales à son goût. De plus, le programme étant largement imposé, Ralph doit à nouveau travailler des morceaux qui ne l’inspirent pas. Deuxième mauvaise expérience. Élève trop chopinien.

Confronté à des limitations de ses mains qui lui semblent alors insurmontables, il finit même par se laisser convaincre qu'il est trop vieux pour faire carrière comme musicien classique. Malheureusement ou heureusement... Aurait-il eu sinon la même richesse de vie, d’expériences, aurait-il conserver ce même amour de la musique? La vie et ses hasards… qui n’en sont peut-être pas.

L’art de la photographie remplace pendant quelques années celui de la musique mais au moment de faire le choix de s’y engager de manière sérieuse pour faire carrière, la musique, son premier amour, reprend le pas. S'ensuit une période d'une dizaine d'années consacrée à la compositions de musique électronique rythmée et au métier d'ingénieur du son en studio d’enregistrement. Il retirera de cette expérience une connaissance intime des lois de l'acoustique, de la manipulation informatique du son, ainsi que le vécu intéressant d'un survivant de l'apocalypse (le studio était dans un abri anti-atomique).

A quarante ans, nouveau changement de décor, autre tournant, déclic. Impulsion donnée par une nouvelle rencontre avec Chopin en la personne de Dora Bakopoulos, pianiste de concert grecque. Personnalité très inspirante qui l’encourage à jouer tant elle aime écouter ses Nocturnes de Chopin et ses improvisations. Cette nouvelle rencontre le titille et lui donne envie de voir où en est sa technique. Et là, à sa plus grande surprise, les limitations qu'il éprouvait à l’âge de vingt-cinq ans lui semblent avoir disparues. Les capacités de ses mains semblent avoir évoluées avec le temps, sans relation avec quelque pratique de l'instrument.

Depuis, Ralph continue d'explorer de nouveaux horizons dans cet art pour lequel il se sentait périmé à l’âge de vingt-cinq ans. Pourrait-on voir là une remise en cause des lieux communs habituels et rassurants ? C’est bien connu : à vingt-cinq ou quarante ans, on est trop vieux pour apprendre vraiment… Finies la souplesse du corps, l’adaptabilité de l’esprit, on est déjà sur la pente de la vieillesse déclinante, qui va vers l’érosion des capacités et des possibilités… Hors de l’enfance et de la jeunesse plastique, pas de salut.

Et si l’on était juste trop vieux pour se lancer dans une pratique sans forcément penser à atteindre un but, au succès ou à l’échec ? Et si on ne savait simplement pas se donner à une activité comme un enfant qui joue parce qu’il aime cela ?

Prendre plaisir à vivre au rythme non choisi de ses progrès, de découvertes multiples, curieux d’explorer chaque jour de nouvelles possibilités, de jouer avec et autour de ses limites, de les rencontrer de manière intime.

Une pensée libre, une conviction personnelle inébranlable et un amour de la pratique pianistique vécue comme un art corporel peuvent peut-être faire la différence et contredire ce lieu commun du découragement adulte… Sans oublier un perfectionnisme assidu et quotidien au service d’un désir jamais essoufflé, toujours entier, de donner corps à une musique qui pour Ralph incarne l’inspiration sensible.

Propos recueillis et librement interprétés par Anne-Béatrice Duparc


Quand j'ai lu ces pensées positives au sujet de l'apprentissage du piano, qu'importe l'âge, j'ai senti un regain d'énergie : je n'avais qu'à laisser l'enfant en moi jouer parce qu'elle aime ça !!!
avatar
Marie-Danielle

Messages : 45
Date d'inscription : 07/09/2008
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ralph Kundig

Message  Rachma le Mar 9 Sep 2008 - 10:35

Oui mais tu vois moi c'est tout à fait le discours qui m'horripile, ce garçon est d'un orgueil démeusuré! Arriver à dire " ils m'ont pas pris parce que je jouais trop bien chopin!" enfin et tout le reste, ca me donne même pas envie d'en parler, certains comprendront tout à fait ce à quoi je pense. Mais oui, personne n'a jamais dit que l'ont ne pouvais pas apprendre le piano si on a dépassé les 5 ans réglementaires! Et heureusement d'ailleurs, ce serait bien triste sinon! Alors je t'en prie, continue ton chemin, tes progrès, garde ton amour de la musique, mais pitié ne prends pas exemple sur ce genre de discours !

Bon j'ai fini mon coup de sang de la journée dsl lol
avatar
Rachma
Admin

Messages : 460
Date d'inscription : 28/01/2008
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ralph Kundig

Message  Rachma le Mar 9 Sep 2008 - 10:40

Je n'avais pas écouté les extraits sachant à quoi m'attendre, et je n'ai pas était déçue: je suis navrée de dire que son chopin ne vaut même pas celui d'un élève avancé de CNR.... moi c'est ce que j'appelle un escroc doublé d'un prétentieux arrogant... mais bon, j'ai dit que j'arrêtais, mais ça me met vriament en rogne ce genre de personne!
avatar
Rachma
Admin

Messages : 460
Date d'inscription : 28/01/2008
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ralph Kundig

Message  jim le Mar 9 Sep 2008 - 12:11

Au moins c'est clair lol
avatar
jim

Messages : 145
Date d'inscription : 30/01/2008
Age : 31
Localisation : Suisse, Valais

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ralph Kundig

Message  Marie-Danielle le Mar 9 Sep 2008 - 13:50

Rachma a écrit:Je n'avais pas écouté les extraits sachant à quoi m'attendre, et je n'ai pas était déçue: je suis navrée de dire que son chopin ne vaut même pas celui d'un élève avancé de CNR.... moi c'est ce que j'appelle un escroc doublé d'un prétentieux arrogant... mais bon, j'ai dit que j'arrêtais, mais ça me met vriament en rogne ce genre de personne!

Ça alors !!!! Je suis estomaquée !!! Tu vois le résultat quand, comme moi, on ne connaît pas beaucoup la musique ? Mais est-il si prétentieux que cela ? Il est sûrement fier du chemin qu'il a parcouru... Quand je lui ai écrit que sa biographie m'avait donné de l'espoir et du courage parce qu'apprendre le piano à un âge aussi mature que le mien n'est pas évident, il m'a répondu bien humblement...Je me dis aussi que si j'arrive à jouer aussi bien que lui, j'aurai atteint un bon niveau...

Cependant, je me fie sur ton jugement pour apprécier son jeu à sa juste valeur... Smile
avatar
Marie-Danielle

Messages : 45
Date d'inscription : 07/09/2008
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ralph Kundig

Message  Rachma le Mar 9 Sep 2008 - 16:49

Non mais c'est pas son jeu que je juge, ce n'est qu'un détail je dirais...mais il fait partie de ses personnes qui disent que les conservatoires, faut surtout pas y mettre les pieds, il s ne voient jamais le talent, ils sont discriminants, etc etc... en disant que lui a un talent immense dans chopin et que les abrutis du jury ne l'ont pas vu....c'est un discours typique de ces personnes, qui recalées parce qu'elles n'avaient pas du tout le niveau , disent que ce sont les professeurs, pourtant musiciens accomplis et unanimement reconnus, qui ne comprennent rien à leur musique.De plus, il dit qu'il ne joue que chopin...or dans un conseravtoire on demande de savoir tout jouer et c'est bien normal...dc à partir de là, que son niveau dans chopin soit aussi bon qu'il le prétend, ou pas, ce n'est pas bien important, car tout le reste fait qu'il ne sera jamais musicien... bon et là il se trouve que son chopin n'est pas vraiment bon, donc il cumule...

Moi je trouve ca prétention et méprisable, mais on peut juger cela chacun à sa façon bien entendu Smile

Je pense que si tu travailles sérieusement, mais surtout avec humilité, en ne disant jamais que c'est le prof qui ne comprend rien mais que c'est ce que tu fais qui ne va pas, tu joueras certainement mieux. Very Happy
avatar
Rachma
Admin

Messages : 460
Date d'inscription : 28/01/2008
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ralph Kundig

Message  Dogane le Mar 9 Sep 2008 - 17:38

Je n'avais pas écouté les extraits sachant à quoi m'attendre, et je n'ai pas était déçue: je suis navrée de dire que son chopin ne vaut même pas celui d'un élève avancé de CNR.... moi c'est ce que j'appelle un escroc doublé d'un prétentieux arrogant... mais bon, j'ai dit que j'arrêtais, mais ça me met vriament en rogne ce genre de personne!

euh je suis d'accord... j'ai écouté quelques études et préludes, je trouve ça assez catastrophique Shocked
avatar
Dogane

Messages : 71
Date d'inscription : 30/01/2008
Localisation : Nancy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ralph Kundig

Message  Marie-Danielle le Mar 9 Sep 2008 - 17:47

Catastrophiques ??? Voilà un autre avis qui ne laisse plus de place à aucun doute...Je n'ai plus rien à dire pour la défense de ce monsieur confused lol!
avatar
Marie-Danielle

Messages : 45
Date d'inscription : 07/09/2008
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ralph Kundig

Message  Rachma le Mar 9 Sep 2008 - 17:50

avatar
Rachma
Admin

Messages : 460
Date d'inscription : 28/01/2008
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ralph Kundig

Message  Marie-Danielle le Mar 9 Sep 2008 - 18:09

J'ai écouté tous ces interprètes. Le premier est spectaculaire, il me semble. Je réponds avec beaucoup de réserve, parce que je ne m'y connais que si peu... L'assurance avec laquelle il joue donne encore plus de beauté à cette partition de Chopin...
avatar
Marie-Danielle

Messages : 45
Date d'inscription : 07/09/2008
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ralph Kundig

Message  Rachma le Mar 9 Sep 2008 - 18:12

Le premier est mon préféré aussi ^^
avatar
Rachma
Admin

Messages : 460
Date d'inscription : 28/01/2008
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ralph Kundig

Message  Anne le Dim 14 Sep 2008 - 9:02

Marie-Danièle, quand on écoute un pianiste, il y a deux choses différentes, il y a la technique et l'expression. On peut aimer l'expression d'un pianiste meme si sa technique laisse à désirer. C'est évident que ce monsieur n'a pas une technique assez solide pour jouer les études de Chopin; dans l'op10 n.1, ou op25 n.2, écoute bien sa main droite: les notes ne sont pas égales, ça "bave", c'est flagrant. Ca ne lui fait pas de la publicité, il n'aurait jamais du mettre ça sur son site, surtout après s'etre présenté d'une façon assez pédante comme spécialiste de Chopin.
Après, tu as peut-etre aprécié son expression dans des morceaux moins techniques, comme les valses ou les nocturnes, et ça c'est vraiment une affaire de gout, et tu as le droit. Moi, il y a des grands pianistes irréprochables sur le plan de la technique, mais dont je n'aime pas du tout les interprétations, comme Richter par exemple ou Cortot (je vais me faire assassiner, non, pas sur le tete!). Dans le cas de ce monsieur, je n'ai pas aimé ses valses, que je trouve pleines de faux accents (en particulier la dernière), et encore moins ses nocturnes que je trouve dégoulinants de rubato. Je me suis ennuyée en l'écoutant, il ne m'a pas "embarquée". J'aime la sobriété de Rubinstein par exemple, écoute le dans un morceau que tu as bien aimé chez l'autre, tu le trouveras surement sur youtube.
Si j'ai bien compris tu débutes en piano: la pratique d'un instrument est intéressante aussi parcequ'elle donne une qualité d'écoute et de l'esprit critique sur les interprétations des autres. Quand tu seras un peu plus avancée, tu pourras écouter des morceaux que tu as travaillés toi-meme: tu verras, le moindre détail va te sauter aux oreilles. Tu nous trouves surement féroces, mais on a plus d'esprit critique que toi, c'est parceque nous, on a travaillé quelques uns de ces morceaux (bon, pas les études en ce qui me concerne, mais quelques valses et nocturnes).
Cela dit, je suis loin d'avoir son niveau technique, hein, mais bon, moi je ne me présente pas sur internet comme un grand génie méconnu et bafoué du piano...
Point positif, il a le meme chat de gouttière que moi, donc il ne peut pas etre tout à fait foncièrement mauvais!
Allez, à bientot

Anne

Messages : 34
Date d'inscription : 05/08/2008
Age : 51
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur http://www.association-musicale-vaulx.fr/euterpe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ralph Kundig

Message  Marie-Danielle le Dim 14 Sep 2008 - 15:14

Bonjour Anne

Tu as raison, l'expression et le technique sont deux aspects différents. Le seul que je peux vraiment apprécier pour le moment est l'expression à cause de mon manque de connaissances. C'est encore plus difficile de juger la qualité du jeu en musique classique puisque la plupart du temps les airs ne me sont pas suffisamment connus pour que j'y décèle les erreurs. Quand j'écoute des mélodies contemporaines jouées de façon malhabile, je l'entends immédiatement...Je suis donc certaine que vous avez raison de porter un jugement aussi critique sur son degré d'habiletés. Je vais quand même lui donner un point pour l'encouragement qu'il donne à ceux qui débutent à un âge plus mature. Si j'arrive à son niveau de compétence, je ne jouerai pas du Chopin, lol! car cela exige encore plus d'habiletés.

Heureusement , mes rêves se situent à un moindre niveau même si j'apprécie écouter la musique classique.
avatar
Marie-Danielle

Messages : 45
Date d'inscription : 07/09/2008
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ralph Kundig

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum